Vous ne retrouvez pas votre échantillon d’urine?

Il vous manque un téléviseur Sony? Une montre de luxe avec un portrait d’homme flatteur, un marteau ou une clé de la maison? Il se peut que vous trouviez l’objet perdu à la centrale des objets trouvés de la Poste à Chiasso (TI). Au cours de l’année 2018, environ 17 000 objets trouvés dans toute la Suisse y ont atterri – ils n’ont pu être ni distribués au destinataire, ni retournés à l’expéditeur. Le plus souvent, ils ne manquent à personne.

La montre est déjà partie – avec le soutien de la Poste et un peu de chance, l’accessoire de luxe égaré a déjà retrouvé le poignet de son propriétaire saoudien. En même temps que son frère, celui-ci avait fait faire une fabrication spéciale à la foire horlogère «Basel World». En raison d’une incompréhension entre les coursiers, seule une des deux pièces uniques était parvenue à son destinataire. Furieux, le client avait fait savoir au fabricant de montres que son frère arborait fièrement son souvenir de Suisse, alors que lui restait dans l’incertitude.

L’histoire s’est bien terminée – ce n’est qu’une des nombreuses anecdotes qu’Anna Visconti, responsable du service à la clientèle de la centrale des objets trouvés, peut raconter sur les objets trouvés à la Poste. «Plus rien ne nous surprend. En 2018, nous avons même eu des lingots d’or et un équipement de plongée pour plusieurs personnes. Un jour, on avait même l’impression chez nous qu’un camion d’un magasin de jouets avait perdu sa cargaison entière», raconte-t-elle en riant. En moyenne, environ 30% des objets trouvés sont au final restitués à leur propriétaire. Les 70% restants ne sont pas recherchés ou n’ont pas pu être localisés à la Poste.

Même des médicaments et des compléments alimentaires se trouvent dans la Centrale des objets trouvés de Chiasso (TI).

Même des médicaments et des compléments alimentaires se trouvent dans la Centrale des objets trouvés de Chiasso (TI).

 

Conflit par poste interposée

Comment quelque chose peut-il se perdre à la Poste? Les envois arrivent à la centrale des objets trouvés de Chiasso pour plusieurs raisons. Soit la Poste n’a pu les remettre ni au destinataire, ni à l’expéditeur, parce que par exemple l’envoi était mal adressé. Ou l’expéditeur et le destinataire refusent tous les deux de recevoir ou de reprendre l’objet. La centrale des objets trouvés s’est ainsi trouvée récemment au cœur d’un conflit conjugal, lorsqu’un couple en instance de divorce s’envoyait des objets personnels et en refusait mutuellement la réception. Lorsque de petits objets comme des clés ou des clés USB sont mal emballés, il peut arriver qu’ils soient arrachés de leur emballage par les machines de tri. Ou bien ils tombent de la bande transporteuse des centres courrier et des centres colis de la Poste sans que personne ne le remarque.

Les données sont en sécurité entre nos mains

La centrale des objets trouvés de la Poste saisit tous les objets trouvés dans une base de données centrale qui est actualisée à la minute près. Le service à la clientèle peut ainsi vérifier directement si ce que l’on recherche a déjà été trouvé. «En règle générale, le client nous contacte dans les trois mois», indique Anna Visconti. Conformément aux CG, la Poste doit conserver les objets pendant un an. «Pour des raisons liées au droit de la protection des données, la Poste n’a pas le droit de vérifier les supports de données comme les clés USB pour les restituer à leur propriétaire. La Poste les élimine ultérieurement dans les règles de l’art», précise Anna Visconti. Hormis des supports de données, les choses suivantes atterrissent le plus souvent à Chiasso:

  1. clés USB, clés, cartes bancaires et cartes d’accès en plastique
  2. vêtements
  3. appareils électroniques tels que téléviseurs, radios, câbles
  4. jouets
  5. échantillons de laboratoire (urine, sang, etc.)
  6. outils de bricolage
  7. accessoires auto

Installée à Chiasso, la centrale des objets trouvés de la Poste gère depuis près de 20 ans l’ensemble des envois dont les destinataires et les expéditeurs sont inconnus. Les personnes envoyant des colis étant de plus en plus nombreuses, l’espace disponible à Chiasso a atteint ses limites. C’est pourquoi, au printemps 2020, la centrale des objets trouvés de la Poste déménagera au sein du canton du Tessin, de Chiasso à Cadenazzo. Des locaux de l’actuelle base de distribution y seront disponibles. «Nous sommes heureux lorsque nos clients se renseignent sur leurs envois – cela en vaut la peine», indique Anna Visconti. Pour ce faire, le mieux est que les clients contactent le Contact Center de la Poste ou remplissent le formulaire en ligne.