Un bus navette autonome livre des repas sur le campus de l’EPFL

Si vous le croisez, ne soyez pas étonnés ! Dès aujourd’hui, un véhicule de livraison de la Poste, circule de manière autonome sur le campus de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) dans le cadre d’un test. Plutôt sympa, le « petit bus navette jaune » a pour mission de livrer des repas aux étudiants et enseignants de l’EPFL. Grâce à ce test, la Poste souhaite acquérir de nouvelles expériences avec cette technologie et évaluer son potentiel.

Autant dire qu’il risque bien d’attirer tous les regards! Dès aujourd’hui, ce qui ressemble à un petit bus navette miniature « jaune Poste » sillonne le campus de l’EPFL. Il s’agit d’un véhicule de livraison de la Poste qui circule – dans le cadre d’un test – de manière autonome sur un réseau d’environ 2 km reliant plusieurs arrêts du campus. Sa vitesse maximale est de 6 km/h. Pour des raisons de sécurité, un accompagnateur se tient toujours aux côtés du petit bus.

Le petit bus jaune Poste livre des repas sur demande
Mais comment fonctionne ce petit robot à quatre roues ? Un groupe prédéfini d’enseignants et d’étudiants pourra désormais commander ses repas en ligne. Et entre 10h00 et 14h00, le véhicule – équipé de 11 compartiments isothermes permettant de maintenir la température des plats – livrera les repas précommandés aux différents arrêts du campus. Le destinataire recevra un SMS avec un code NIP juste avant l’arrivée du véhicule. Il lui suffira ensuite de saisir le code sur le véhicule pour ouvrir le compartiment contenant son repas. Le petit bus pourra livrer jusqu’à 10 repas par jour. Sur demande, il se charge également de reprendre la vaisselle utilisée.

 

Test en collaboration avec l’EPFL jusqu’à la fin de l’année
Du 12 octobre jusqu’à la fin de l’année, la Poste souhaite tester sur le campus de l’EPFL, la fiabilité et l’intérêt des étudiants et enseignants pour ce véhicule de livraison autonome. Ce petit bus permet de prendre en charge sa commande de manière flexible, à l’endroit et au moment où le destinataire le souhaite.

Pour la Poste, ce projet offre la possibilité de mener de nouvelles expériences avec un véhicule autonome sur un site privé et de valider la technologie. Elle croit aux avantages que peuvent apporter des véhicules autonomes dans le secteur de la logistique. Les véhicules de livraison autonomes sont disponibles 24 heures sur 24, économiques dans leur fonctionnement et écologiques.

Plusieurs idées de mise en place sont encore à l’heure actuelle au stade de réflexion et d’analyse. La Poste teste un certain nombre de moyens de transport autonomes dans plusieurs domaines de la logistique. En tant qu’experte en logistique, elle intègre ces technologies dans les concepts globaux de ses clients et les aide ainsi à mettre en place des processus efficaces et à gagner du temps pour leur activité clé. La Poste utilise déjà avec succès plusieurs technologies autonomes, comme par exemple les drones à Zurich et à Lugano ou un robot de livraison à l’hôpital de Nyon.

De son côté, l’EPFL entend développer d’éventuels futurs projets de recherche avec des technologies autonomes – un projet « Win Win » entre la Haute école et la Poste.

 

 

Fonctionnement du véhicule autonome

Le véhicule navigue à l’aide d’un mappage 3D et d’un positionnement GPS. Une fois qu’il a effectué le trajet, il le parcourt ensuite en toute autonomie. Les capteurs et caméras permettent un positionnement au centimètre près. Si le véhicule rencontre une situation qu’il ne peut pas résoudre lui-même, il s’arrête automatiquement. Le véhicule est doté de différents éléments de sécurité pour la reconnaissance de l’environnement et des distances.

 

Données techniques

Modèle:                                  SLV11

Propulsion:                             électrique (batterie)

Autonomie par charge de batterie: 100 kilomètres

Vitesse dans le test:                6 km/h

Autonomie en heures:            env. 8 heures

Poids à vide:                           371 kilogrammes

Charge maximale:                  350 kilogrammes

Longueur x largeur x hauteur: 2,69 x 1,0 x 1,87 mètre

 

Nombre de compartiments:    11

Dimensions des compartiments: grands compartiments: 510 x 280 x 420 mm / petits compartiments:

125 x 245 x 420 mm

 

Rayon de braquage:              6,90 mètres

Distance de freinage:             env. 1 mètre à 10 km/h (dépend de la vitesse)

 

Batterie

Durée de chargement: 0 heure         (la batterie peut être remplacée)

Capacité:                                            12,9 Kw/h

Tension:                                             72 volts

Puissance maximale:                         8 kilowatts

 

Systèmes de sécurité / navigation

2 systèmes LiDAR, 2 caméras et 16 capteurs

 

Partenaires technologiques du projet: Neolix, FixPosition

Mobility Lab

La Poste s’engage dans le mobility lab, où elle développe avec des partenaires des solutions innovantes dans le domaine de la mobilité et de la logistique. L’EPFL participe également au mobility lab. Dans le cadre de cette collaboration, la Poste et l’EPFL ont identifié des domaines d’intérêt communs. Le test sur le campus de l’EPFL est le résultat de cette collaboration et offre l’opportunité à la Poste de valider rapidement de nouvelles solutions avec des clients test ainsi que de profiter des enseignements tirés par les chercheurs.