Mars: le mois du changement de décor − la Suisse déménage!

En Suisse, chaque année, près de 800 000 personnes changent de domicile! Dont une grande partie en mars. Avec juin, juillet et septembre, le troisième mois de l’année fait partie des plus mouvementés en matière de déménagements. C’est donc de nouveau la saison des changements d’adresse – et la Poste est là! Tous les ans, environ un million de demandes de réexpédition, de réacheminement ou de garde temporaire du courrier sont enregistrées en Suisse.

En Suisse, tous les ans, près de 800 000 personnes changent de domicile. Par conséquent, la Poste met quotidiennement à jour des centaines d’adresses sur mandat de sa clientèle et joue ainsi un rôle central pour ces près de 10% de la population qui changent de lieu de résidence. En 2021, la Poste a souhaité mieux comprendre leur comportement et a publié l’étude «Voici comment la Suisse déménage» en coopération avec le spécialiste MOVU. Les chiffres sont de l’année 2020. À l’occasion du démarrage de la nouvelle saison, la Poste fait le point sur cette étude.

De Lausanne à… Lausanne

Tout le monde ne déménage pas à l’autre bout du pays. Souvent, on reste fidèle à sa ville ou à son village. 55% des personnes interrogées se relocalisaient au sein de la même commune. Il n’est donc pas surprenant que les changements de canton soient encore plus rares: au total, en 2020, 86% des déménagés n’avaient pas franchi les frontières cantonales. La plupart des déménagements ont été annoncés en mars, juin, juillet et septembre, avec un pic de plus de 67 000 «migrations» au début du printemps. Pourquoi? Parce qu’en mars et en septembre, de nombreux contrats de location arrivent à échéance, et que pendant les mois d’été, beaucoup de jeunes entament une nouvelle formation qui nécessite de s’installer ailleurs.

Environ 12 milliers de factrices et de facteurs se rendent 6 jours par semaines à 12,8 millions d’adresses en Suisse, dont 1,2 million d’entreprises.

Un logement plus spacieux

Mais les raisons qui poussent à déménager sont aussi différentes que les individus. Néanmoins, la plupart des personnes interrogées recherchaient davantage d’espace. 31% d’entre elles souhaitaient tout simplement disposer d’un logement plus grand. S’ensuivaient les changements de situation familiale − p. ex. un mariage ou une naissance − (25%) et le départ du domicile parental (16%). Bien sûr, on observe des différences entre les classes d’âge et les raisons du changement sont souvent plurielles. Les moins de 30 ans déménagent avant tout parce qu’ils commencent une nouvelle formation ou souhaitent quitter le nid familial. Pour les 30 à 49 ans, le critère de la place est déterminant. En revanche, les plus de 50 ans étaient beaucoup plus nombreux à indiquer qu’ils voulaient passer à un lieu de vie plus petit. Parmi les autres motifs: un départ pour l’étranger, le désir de réduire le trajet domicile-travail, un héritage, une rénovation imminente ou la dissolution d’une colocation.

Emballer la vaisselle, mettre au rebut les appareils défectueux, organiser l’aide, etc.: la plupart des participants au sondage avaient planifié leur déménagement un à quatre mois plus tôt. Seules 7% avaient abordé les choses de manière sportive en ne s’y attelant que deux semaines à l’avance.

La Poste informée dans plus de 90% des cas

91,3% des sondés avaient communiqué leur nouvelle adresse à la Poste. Ce qui montre qu’il est important pour notre clientèle que le courrier arrive devant la bonne porte ou dans la bonne boîte à lettres dès le premier jour. Dans le cadre d’un déménagement, il est également capital de faire connaître la nouvelle adresse à sa caisse-maladie, à ses assurances et à ses banques, notamment. Idéalement, avant le jour J. 80% des personnes interrogées y avaient pensé. En revanche, ce pourcentage est sensiblement plus faible en ce qui concerne la communication aux maisons de vente par correspondance. Seule une modification d’adresse sur quatre leur avait été signalée, ce qui a régulièrement entraîné des retours.

La Poste apporte des solutions

Pour éviter les renvois, la Poste propose diverses prestations autour du déménagement. Les clientes et les clients peuvent communiquer leur nouvelle adresse et faire une demande de réexpédition. Ils s’assurent ainsi de recevoir automatiquement sur leur nouveau lieu de domicile, pendant 6, 12 ou 18 mois, les courriers envoyés à leur ancienne adresse. Il existe également des options similaires pour les colis. Tous les ans, ce sont près d’un million de demandes de réexpédition, de réacheminement temporaire ou de garde du courrier en période d’absence qui sont enregistrées en Suisse.

La Poste met par ailleurs à disposition une plateforme d’annonce de déménagement qui compte plus d’une centaine d’entreprises participantes. Il est possible d’y sélectionner soi-même ses partenaires contractuels afin de les informer de sa nouvelle adresse. En savoir plus sur www.poste.ch/demenagement

Et ce qu’on oublie souvent dans le flot des événements: apposer immédiatement son nom sur la nouvelle boîte aux lettres! Une condition sine qua non!

Plus sur l’Étude sur les déménagements

Nos analyses sont fondées sur les données anonymes des ménages suisses qui avaient signalé leur déménagement à la Poste en 2020. Par ailleurs, la Poste a mené des sondages en ligne quantitatifs et également anonymes auprès de sa clientèle. L’étude complète publiée en 2021 est disponible sur www.poste.ch/etude-demenagement.