Dites-le avec des fleurs…

« Parfois les gens me demandent : mais je suis vraiment à la Poste ? Je dois rêver, je suis entouré de fleurs… », s’amuse Esther Nufer, fleuriste et propriétaire de la boutique Viola. Et pourtant, depuis le 4 avril 2022, dans le paysage verdoyant et vallonné de l’Appenzellerland au cœur du petit village de Waldstatt, les habitants peuvent acheter des pétales par milliers tout en effectuant leurs opérations postales.

La façade de la maison qui abrite la fleuristerie et la Poste est gorgée de fleurs et de plantes de toutes les formes et couleurs. A côté de l’entrée, une boîte aux lettres jaune. A l’intérieur du magasin, les nombreux bouquets dégagent des odeurs et des parfums puissants et envoûtants. Sur la gauche, le coin poste. On comprend mieux pourquoi de nombreux clients croient rêver et s’interrogent s’ils se trouvent bien dans une poste… Esther Nufer, jeune femme élancée accueille chaleureusement une cliente qui vient d’entrer : il s’agit d’Edith Scherrer, quinqua dynamique et enjouée, et une habituée des lieux: « Je viens souvent pour acheter un bouquet et en profite pour envoyer une lettre ou un colis ». Ses yeux pétillent : « Ici, c’est aussi un important lieu d’échange où on peut profiter de bavarder avec les autres habitants du village ».
Edith apprécie les horaires d’ouverture plus étendus qu’avant. La fleuristerie est ouverte du lundi au vendredi de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 18h30 et le samedi de 8h00 sans interruption jusqu’à 15h00.
D’un pas énergique, Edith se dirige vers le coin poste. Elle tend un petit colis rectangulaire à la postière fleuriste. « C’est un biberli, une sorte de pain d’épices fourré à la pâte d’amande pour ma nièce ! »

Edith Scherrer tend un colis à la postière fleuriste

Edith Scherrer tend un colis à la postière fleuriste

« Maintenant, il me reste le plus difficile », sourit Edith. Le choix des fleurs ! Il est vrai qu’avec tous ces magnifiques bouquets et assemblages de fleurs, on a l’embarras du choix.
Pendant qu’Edith contemple les différentes fleurs et plantes, Esther Nufer nous raconte comment elle a réagi lorsque la commune lui a demandé si elle était intéressée par un partenariat avec la Poste. « J’ai très vite dit oui, car pour moi c’était une évidence. Comme nous avons emménagé dans cette grande maison, il y avait suffisamment de place pour un coin Poste ». Après avoir suivi une formation, Esther Nufer se sent à l’aise avec les services postaux. Quel bilan tire-t-elle après ces quelques mois ?  « J’ai beaucoup d’habitués qui me suivent depuis une quinzaine d’années, cela crée des synergies. Les clients viennent pour envoyer une lettre recommandée et repartent avec des fleurs. Et cette collaboration avec la Poste constitue un deuxième pilier de notre activité », note Esther Nufer.
Et qui sont les clients de la filiale postale? Des habitués, des retraités, mais aussi des jeunes qui viennent pour envoyer des colis.

Blumen im Laden
Kundin neben Briefeinwurf
Floristin Blumenstrauss
Floristin und Kind Blumenstrauss
Floristin und Kind
Kundin an Kasse
previous arrow
next arrow

Entre-temps, Edith a fait son choix. Esther Nufer prépare le bouquet. A ses côtés, sa petite « apprentie », Malea, dont les yeux bleus vifs ne quittent pas le moindre geste de sa maman. A 5 ans la petite Malea se passionne déjà pour les fleurs. Quand elle n’est pas au jardin d’enfants, elle reste aux côtés de sa mère et confectionne de petits bouquets, tout en l’observant attentivement dans sa mission de postière.
Quelques minutes plus tard, après avoir réglé ses achats et échangé quelques mots, Edith quitte le magasin, un grand sourire aux lèvres. Elle a posté son biberli et repart avec un beau bouquet sous le bras.

Que ce soit dans une boulangerie, chez Volg, dans un office du tourisme local, les filiales en partenariat de la Poste ont fait leurs preuves sur plus de 1200 sites. Elles sont aisément accessibles, ont des heures d’ouverture pratiques et permettent de faire ses achats dans un commerce et de réaliser ses opérations postales au même endroit. La Poste contribue ainsi à maintenir l’infrastructure et les emplois dans les régions. Quelques exemples de partenariats innovants:

La Poste dans une patinoire

La Poste dans une maison de l’absinthe

La Poste dans un EMS