Archives d’auteurs pour Jacqueline Bühlmann

Lieu d’accident: le jardinet devant la maison. Le facteur se fait mordre par un chien. Mythe ou réalité?

Le danger est omniprésent dans les jardinets des maisons suisses. Globi, le perroquet humanoïde au corps bleu, en a d’ailleurs fait l’expérience en 1997 lorsqu’il enfila le costume de facteur et trébucha sur un tuyau d’arrosage qui le cloua au lit pendant plusieurs semaines. Mais pas seulement. Globi a aussi croisé le chemin de l’une ou l’autre connaissance à quatre pattes et habilement su éviter leurs crocs et délivrer son courrier. Mais dans la vraie vie, comment les factrices et facteurs vivent-ils les rencontres avec les canidés? Nous leur avons posé la question.

Lire la suite

En mode rapide ou lent? Le 1er février, la Suisse fêtera le 30e anniversaire des courriers A et B.

Retour en arrière: en 1991, la Confédération helvétique fête ses 700 ans, des centaines de milliers de femmes se mettent en grève et les radios diffusent en boucle des tubes comme «Dangerous» de Michael Jackson, «Joyride» de Roxette ou «Smells Like Teen Spirit» de Nirvana. C’est aussi l’année où, le 1er février, les PTT introduisent les courriers A et B. Malgré le tollé médiatique initial et en dépit de toutes les sombres prophéties, les courriers A et B fêtent cette année leurs 30 ans. C’était pour répondre à une forte croissance des volumes de lettres que les PPT avaient décidé d’introduire ces deux tarifs.

Lire la suite

Faim de médias malgré le corona: le semi-confinement a donné des ailes au service de livraison des livres de la bibliothèque municipale de Bâle

Pendant le semi-confinement, de nombreuses entreprises en Suisse ont interrompu leurs activités. Pas la bibliothèque municipale de Bâle. Il y avait en effet fort à faire entre tous les rayonnages. Car l’établissement a permis à ses clients et à ses clientes de commander des livres et des médias et de se les faire livrer à domicile malgré la fermeture ordonnée par les autorités. Le service à domicile est une offre qu’il avait déjà envisagée en 2018 et qu’il a pu mettre en œuvre au printemps 2020 pendant le semi-confinement dû au coronavirus. Depuis début juillet 2020, la Poste se charge de la logistique. À présent, les deux partenaires examinent également la possibilité d’un service de retour.

Lire la suite

Seitennavigation