19 000 petits colis par heure: du jamais vu dans le domaine du tri

Après la mise en service de quatre nouveaux centres colis régionaux, la Poste franchit une nouvelle étape en matière de traitement des petits colis et des envois de petites marchandises. En effet, le centre courrier Zurich-Mülligen est le théâtre de nombreux préparatifs en vue de la mise en service d’une nouvelle « installation Mix-Mail » ultramoderne, capable de traiter simultanément et de manière entièrement automatique les envois de petites marchandises en provenance de l’étranger et les petits colis issus du marché intérieur. L’installation présentera une capacité de tri doublée, ce qui permettra de traiter 19 000 envois par heure. Découvrez ce qu’apporte cette nouveauté logistique mondiale.

Ce n’est pas un secret: le centre courrier Zurich-Mülligen est la plus grande installation de tri de Suisse. Chaque jour, elle assure le traitement de 4,5 millions de lettres ainsi que de l’ensemble du courrier international. Mais la plupart des gens ne savent pas que de nombreux monteurs s’activent en coulisse depuis plusieurs mois pour respecter un calendrier très serré et assembler les différents éléments d’une nouvelle installation de tri sur deux niveaux. Cette immense structure constituera une « installation Mix-Mail » totalement inédite, équipée des toutes dernières technologies.

L’installation sera à l’avenir utilisée pour trier automatiquement les envois de petites marchandises en provenance de l’étranger et les petits colis issus du marché intérieur. Cette activité sera toutefois réalisée sous le regard attentif des collaborateurs du site de Zurich-Mülligen, qui interviendront avec détermination en cas de nécessité. « Cette installation est la première de ce genre dans le monde et représente ainsi une grande nouveauté pour toutes les parties prenantes », explique Patrick Conte, responsable du projet. La Poste s’attend à ce que la nouvelle installation soit entièrement opérationnelle à partir de l’été 2021.

Une nouvelle installation aux multiples avantages
Alors que les volumes de lettres ont enregistré un recul continu au cours des dernières années, le nombre d’envois de petites marchandises et de petits colis, notamment à l’international, est en augmentation constante. Le boom du commerce en ligne s’accompagne d’un nombre toujours plus important de colis pour la Poste. L’entreprise doit ainsi se préparer à faire face aux défis à venir: outre la mise en service des nouveaux centres colis, elle a également investi près de 70 millions de francs dans cette installation ultramoderne et innovante montée au cœur du centre courrier Zurich-Mülligen.

Pour Ueli Hurni, responsable PostMail et membre de la Direction du groupe, la nouvelle installation est la réponse idéale à la forte hausse des volumes d’envois de petites marchandises: « Grâce à cette nouvelle structure, nous sommes en mesure de doubler la capacité de tri des envois de petites marchandises dont nous disposions jusque-là et d’assurer le traitement des petits colis en provenance du marché intérieur. Nous pouvons ainsi garantir un degré d’utilisation optimal de l’installation et alléger la charge des centres colis, ce qui est essentiel au cours des périodes où les volumes de colis sont importants, par exemple pendant les semaines précédant les fêtes de Noël ou encore en cette période de coronavirus », indique Ueli Hurni.

La plupart des envois de petites marchandises souples ou de forme irrégulière étaient jusqu’ici triés manuellement. Il y en a eu 30 millions l’an passé. La mise en service de l’installation tombe à point nommé: au cours de prochaines années, la Poste s’attend à une augmentation des envois de petites marchandises et de petits colis.

Les envois de petites marchandises et les petits colis peuvent être traités rapidement, en toute fiabilité et à un haut niveau de qualité, ce dont profitent également les clients. Par ailleurs, la mise en service de l’installation pourrait tout à fait permettre de proposer des services supplémentaires au destinataire à moyen terme.

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Comment l’installation fonctionne-t-elle?
Les collaborateurs du centre courrier sont actuellement formés à l’utilisation de la nouvelle installation. Au premier étage, l’installation mesure d’abord le volume des petites marchandises entrantes et scanne les adresses. Sur la grande bande, les envois de taille supérieure bifurquent automatiquement dans l’un des 157 terminaux latéraux dédiés aux envois placés dans des conteneurs collectifs. Toutes les opérations sont réalisées automatiquement jusqu’à cette étape.

Alignés dans la partie inférieure de l’installation, 1464 terminaux organisés en six rangées attendent les envois placés dans des conteneurs à lettres. Grâce à eux, l’installation peut effectuer un tri secondaire jusqu’à la destination. Mais la machine ne peut pas remplacer les collaborateurs de la Poste. Un travail manuel important doit encore être accompli pour vider les conteneurs, transférer les envois dans les conteneurs à lettres et garantir ainsi le remplissage optimal de ces derniers.

Ernst Huber, qui travaille dans le centre courrier, fait preuve de beaucoup d’enthousiasme: «Il devenait vraiment urgent de mettre en service la nouvelle installation; nous n’étions pratiquement plus en mesure de traiter manuellement ces grands volumes».

Regroupement des secteurs des lettres et des colis: un élément essentiel de la nouvelle stratégie «Poste de demain»
Observée depuis quelques années, la tendance à l’augmentation des volumes de colis et à la baisse du nombre de lettres s’est encore accentuée avec la crise du coronavirus. Afin d’optimiser l’utilisation des ressources existantes et de s’armer pour répondre aux défis futurs, la Poste regroupera les unités PostMail et PostLogistics à partir de 2021. Les deux unités n’ont toutefois pas attendu cette date pour collaborer étroitement sur de nombreux sujets. Ainsi, les collaborateurs des centres courrier assurent également le tri des petits colis depuis le début de la pandémie et peuvent traiter jusqu’à 150 000 unités lors des jours de forte activité. «Cette nouvelle installation au sein du centre courrier est également une parfaite illustration de la réflexion inter-unités menée par PostMail et PostLogistics ainsi que de leur collaboration extrêmement agile», déclare Ueli Hurni.

 

Envois de petites marchandises en provenance de l’étranger
Quelque 100 000 envois de petites marchandises de l’étranger arrivent chaque jour dans les centres de la Poste via les aéroports de Zurich et de Genève, mais aussi par voie terrestre. Plus des trois quarts des envois de petites marchandises proviennent d’Asie. Cela représente environ 80 000 envois par jour.

Du fait de la diversité de leurs dimensions, de leur emballage et de leur quantité, les envois de petites marchandises constituent un défi pour le tri. Ces envois de moins de 2 kilogrammes sont pour la plupart comparables à des lettres légèrement plus épaisses, telles que nous les connaissons en Suisse.

 

2014: 15,7 millions d’envois de petites marchandises, dont 3 millions en provenance d’Asie
2015: 18,5 millions d’envois de petites marchandises, dont 5,7 millions en provenance d’Asie
2016: 3,3 millions d’envois de petites marchandises, dont 11,3 millions en provenance d’Asie
2017: 28 millions d’envois de petites marchandises, dont 17,5 millions en provenance d’Asie
2018: 32,8 millions d’envois de petites marchandises, dont 23,2 millions en provenance d’Asie

2019: 30,2 millions d’envois de petites marchandises, dont 23,8 millions en provenance d’Asie

 

 

 

Automatisation: une technologie éprouvée pour le traitement du courrier

Le traitement du courrier au sein de la Poste est largement automatisé depuis 2008. Avec près de 3000 collaborateurs, les trois centres courrier de Zurich-Mülligen, d’Härkingen et d’Eclépens sont au cœur des opérations de traitement du courrier en Suisse. Des solutions d’automatisation modernes sont utilisées dans le cadre de l’entrée des marchandises, de la préparation des envois, du stockage dans les entrepôts à hauts rayonnages, du tri et jusqu’au commissionnement et à la sortie des marchandises. Le système de convoyage ultra-automatisé fait office de lien entre ces étapes du traitement du courrier. Depuis plusieurs années, il est même possible de trier les envois directement dans l’ordre des boîtes aux lettres grâce à l’automatisation.