Tout le monde peut maintenant pirater la Poste

Les cybercriminels utilisent toujours de nouvelles méthodes pour attaquer les ordinateurs et les données de leurs victimes. Par conséquent, les experts en sécurité informatique de la Poste développent constamment de nouvelles méthodes pour améliorer la sécurité de son infrastructure informatique. Les programmes bug bounty constituent un moyen efficace de détecter et de corriger plus rapidement les failles de sécurité. Il s’agit de programmes dans lesquels des hackers sont invités à examiner les systèmes informatiques à la recherche de vulnérabilités et reçoivent une récompense pour chaque point faible identifié. À présent, la Poste va même encore plus loin en autorisant tout le monde à rechercher ses éventuelles failles de sécurité sans invitation.

Lire la suite

La Poste lance des dépistages massifs dans deux cantons

Identifier précocement les personnes asymptomatiques et casser les chaînes de contamination incontrôlées: sur deux sites importants des cantons de Zurich et de Thurgovie, la Poste souhaite tester régulièrement à grande échelle et collecter ainsi des expériences grâce à des dépistages massifs. Le coup d’envoi sera donné dans environ deux semaines. Il s’agit d’une première étape, qui sera suivie par d’autres. Markus Bacher, responsable de la cellule de crise, explique le projet de la Poste.

Lire la suite

Les automates My Post 24 répondent à un besoin de la population suisse

Nous connaissons tous ce petit papier glissé dans la boîte aux lettres pour nous inviter à retirer un envoi. Le plus souvent, il signifie que le destinataire a manqué le passage du facteur et doit se rendre à la filiale postale pour récupérer son colis de thés, de produits de beauté ou de vêtements. Mais comment faire quand le programme de la journée ne cadre absolument pas avec les horaires d’ouverture? Dans ce cas, la Poste offre bien d’autres possibilités de retrait, dont l’automate My Post 24, qui a connu un succès sans précédent durant l’année 2020, placée sous le signe du coronavirus.

Lire la suite

Seitennavigation